27 novembre 2022

Faut-il maigrir avant une réduction mammaire ?

Les patients qui envisagent de recourir à une réduction mammaire et qui sont en surpoids sont un cas particulier. En effet, l’amaigrissement demeure parmi les indications les plus indispensables de l’opération. Découvrez la réponse à la question faut-il maigrir avant une réduction mammaire ainsi que les consignes à suivre pour parvenir à maigrir.

Maigrir avant une réduction mammaire peut modifier les résultats de l’opération

Il est fortement recommandé aux patientes non seulement de maigrir avant une réduction mammaire mais d’atteindre leur poids idéal , car une fluctuation de poids peut entraîner une modification de la taille des seins. Si vous subissez une réduction mammaire et que vous perdez ensuite beaucoup de poids, vos seins déjà réduits peuvent diminuer encore plus en taille ou s’affaisser de manière significative.

En raison des modifications de la peau après amaigrissement important, les seins peuvent paraître flasques ou tombants, ce qui affecte le résultat esthétique d’une réduction mammaire. Par conséquent, si vous envisagez de maigrir avant une réduction mammaire, que ce soit par le biais de la chirurgie bariatrique ou d’autres méthodes traditionnelles, vous pouvez envisager l’opération une fois maigri.

Devis en ligne Gratuit

Maigrir avant une réduction mammaire rendra-t-il mes seins plus petits ?

Peut-être, peut-être pas. Les seins sont composés à la fois de graisse et de tissu glandulaire. Les femmes plus jeunes ont tendance à avoir plus de tissu glandulaire, tandis que les femmes plus âgées ont tendance à avoir plus de graisse.

Si vous maigrissez, la quantité de tissu glandulaire ne change pas. Donc si vos seins sont constitués en grande partie de tissu glandulaire, vous ne verrez pas une diminution spectaculaire de leur taille. En outre, chacun maigrit et grossit différemment. On a tendance à grossir au niveau des hanches et des cuisses, alors qu’une autre personne peut grossir au niveau du ventre. Un amaigrissement avant une réduction mammaire ne garantit donc pas en soi une diminution de la taille de vos seins.

Pourquoi faut-il maigrir avant une réduction mammaire si je suis satisfaite de mon poids actuel ?

Si vous envisagez une réduction mammaire, demandez-vous honnêtement si vous avez l’intention de maigrir ou pas. C’est normal d’être satisfaire de son poids actuel. Mais l’objectif d’une opération est toujours de réaliser une opération sûre et de minimiser le risque de complications, et le poids d’une patiente a une incidence sur le risque de complications.

Selon plusieurs études, on a noté une association significative entre l’indice de masse corporelle (IMC) et le taux de complications. Ce taux de complications augmentait de manière significative lorsque l’IMC était égal ou supérieur à 35,6.

faut il maigrir avant une réduction mammaire

Que faire pour maigrir avant une réduction mammaire ?

Le fait de mincir avant une réduction mammaire aide le chirurgien à avoir une idée claire de la quantité de tissu mammaire à enlever pour obtenir une proportion corporelle équilibrée. Il est beaucoup plus facile d’adapter votre nouvelle taille de poitrine à votre corps si vous avez un poids idéal. Le chirurgien doit donc comprendre vos objectifs d’amaigrissement pour faire le choix de la technique chirurgicale.

Plus important encore, après votre amaigrissement, vous réaliserez peut-être qu’une réduction mammaire complète est inutile. Un lifting mammaire pourrait suffire à resserrer les seins et à les ramener à une position plus jeune. Les mamelons peuvent également être repositionnés de manière à ce qu’ils se situent plus haut sur le monticule mammaire.

De ce fait, la meilleure façon de maigrir avant une réduction mammaire est de s’engager dans un mode de vie sain qui intègre. Vous devez donc :

Faire de l’exercice régulièrement

Adoptez un programme d’entraînement régulier. Pour maigrir, vous devez brûler plus de calories que vous n’en consommez.

Rester hydraté

Buvez beaucoup d’eau. Il ne faut pas confondre la soif et la faim.

Éviter les aliments transformés

Surveillez ce que vous mangez et évitez les aliments transformés, car ils contiennent beaucoup de calories. Pensez à consommer davantage de protéines maigres, de légumes et de fruits tout en limitant les glucides.

Limiter la consommation de sucre

Réduisez votre consommation de sucre. Veillez à toujours lire les étiquettes, car même les aliments que vous présumez sains peuvent être chargés en sucre.

N’oubliez pas qu’il est important de maintenir un poids stable et sain après l’opération, car si on grossir, ceci peut avoir un impact négatif sur vos résultats.