2 décembre 2022
quel imc pour une abdominoplastie

Quel IMC pour une abdominoplastie ? Tout savoir

Une abdominoplastie est une intervention qui aplatit votre taille en éliminant la graisse et la peau excédentaires tout en resserrant les muscles de votre ventre. Il est important d’avoir un poids idéal pour subir l’opération afin de maximiser le résultat de l’opération et de réduire les risques chirurgicaux. Les chirurgiens plasticiens recommandent vivement à leurs patients de se rapprocher d’un certain indice de masse corporelle (IMC) pour réaliser une abdominoplastie.

Avantages d’avoir un IMC idéal pour subir une abdominoplastie

Voici quelques avantages étonnants de cette chirurgie si vous subissez une abdominoplastie alors que vous êtes dans la fourchette de poids idéale :

  • Un rétablissement plus rapide, car l’obésité entrave la cicatrisation des plaies.
  • Faibles complications chirurgicales
  • Moins de douleurs et d’infections postopératoires
  • Maintien du contour du corps longtemps après l’opération

L’IMC seul ne suffit pas à évaluer si vous êtes un bon candidat pour une abdominoplastie. Étant donné que cet indicateur ne tient pas compte de la masse musculaire, des proportions corporelles, de l’âge et du sexe, il n’est parfois pas précis pour mesurer la graisse corporelle.

Devis en ligne Gratuit

Quel IMC dois-je avoir pour une abdominoplastie ?

Bien qu’un IMC inférieur à 30 soit considéré comme idéal pour une abdominoplastie, vous pouvez subir l’opération et obtenir de bons résultats même si vous êtes en surpoids. Une chose que vous devez garder à l’esprit est que plus vous êtes proche de votre IMC, meilleur sera le résultat obtenu pour une abdominoplastie.

La plupart des chirurgiens ne pratiquent pas de abdominoplastie si votre IMC est supérieur à 40. Cependant, certains chirurgiens n’opèrent pas même si votre IMC est supérieur à 30 en raison des risques chirurgicaux et anesthésiques. Si votre IMC se situe entre 30 et 40, il est important de consulter votre chirurgien pour déterminer si vous êtes apte à subir une intervention chirurgicale, car plusieurs facteurs sont pris en compte avant de déterminer l’aptitude à subir une intervention.

En effet, les patients dont l’IMC est supérieur à 30 courent un plus grand risque pour subir une abdominoplastie ou n’importe quelle intervention esthétique. En outre, les clients obèses ont souvent d’autres problèmes de santé, tels que le diabète, les maladies cardiaques et les problèmes d’articulation, qui constituent des inconvénients supplémentaires pour la chirurgie.

imc pour une abdominoplastie

Comment calculer son IMC avant l’opération ?

IMC signifie indice de masse corporelle. L’IMC donne une idée approximative de l’adéquation entre votre poids et votre taille. Il est calculé à l’aide de la formule suivante :

Poids en kg divisé par le carré de la taille en mètres.

Par exemple, un poids de 100 kilos divisé par une taille au carré (1,50 m x 1,50 m) = IMC de 44,44.

Quelle est la fourchette d’un IMC sain pour une abdominoplastie ?

Pour la plupart des adultes en bonne santé, un IMC compris entre 20 et 25 est considéré comme normal, tandis que l’IMC idéal se situe entre 18,5 et 24,9. Si votre IMC se situe entre 25 et 29,9, vous êtes considéré comme en surpoids, et obèse si votre IMC est supérieur à 30.

L’obésité est ensuite classée en trois catégories en fonction des valeurs de l’IMC. Un IMC compris entre 30 et 34,9 est appelé obésité de classe I, un IMC compris entre 35 et 39,9 est une obésité de classe II et un IMC compris entre 40 et 45 est une obésité de classe III.

Les chirurgiens refusent généralement d’opérer si l’IMC est supérieur à 40. Un IMC inférieur à 30 est idéal pour une abdominoplastie. Une étude menée sur l’effet de l’indice de masse corporelle sur les opérations d’abdominoplastie a montré qu’un IMC élevé est associé à un risque accru de complications et à un mauvais résultat de l’opération.

Cependant, une autre recherche souligne en outre que l’IMC seul ne doit pas être utilisé comme critère d’évaluation pour pouvoir subir une abdominoplastie. En effet, d’autres facteurs doivent également être pris en compte. Consultez toujours votre chirurgien et faites-vous évaluer.