Quels sont les effets postopératoires d’un lifting des cuisses ?

Comme c’est le cas pour toute chirurgie esthétique, la phase préopératoire est l’une des étapes les plus importantes. Le patient doit bien s’informer sur son intervention (procédure, indications, résultats et surtout les suites postopératoires). Pour tous ceux qui envisagent de recourir à une cruroplastie, voici un petit résumé des effets postopératoires d’un lifting des cuisses.

Les effets qui concernent la peau des cuises

Avoir des œdèmes et des ecchymoses, en l’occurrence un gonflement et un bleuissement de la peau est le principal effet qu’on peut constater à la fin de la procédure d’un lifting des cuisses. Le degré de l’affectation de la peau dépend bien évidemment de l’ampleur du traitement chirurgical. Pour une plastie des cuisses, on procède généralement soit à un seul traitement qui consiste à raffermir la peau ou encore à une combinaison d’un traitement de raffermissement et d’affinement des cuisses.

effets postopératoires d’un lifting des cuisses

Les douleurs après un lifting des cuisses

Parmi les autres effets postopératoires d’un lifting des cuisses qui dépendent également de l’ampleur de la chirurgie, il y a les douleurs. Pour le cas de la combinaison entre une aspiration de la graisse et un retrait de l’excès cutané des cuisses, les douleurs sont beaucoup plus grandes que lors d’une simple procédure de lifting crural.

L’élimination des excès de graisse diffère également d’un patient à un autre. La quantité est déterminée au préalable suivant le résultat qu’on veut obtenir.

Consignes à suivre pour atténuer les effets postopératoires d’un lifting des cuisses

Le respect du délai nécessaire pour que le résultat d’un lifting des cuisses s’optimise est très important. En effet, pour éviter des complications ou une lourdeur des effets postopératoires d’un lifting des cuisses, il faut suivre certaines consignes. Durant le premier mois par exemple, aucune activité nécessitant un grand effort ne doit être exercée par le patient. En ce qui concerne la peau des cuisses, il est obligatoire de ne pas l’exposer au soleil pendant une durée de 3 mois.