Tout savoir sur la blépharoplastie

Plus le temps passe plus nos paupières subissent des changements néfastes : un regard fatigué, des yeux gonflés, un excès de peau ou de graisse, une apparition de poches sous les yeux. Tous ces changements sont dus à l’hérédité ou aux dommages solaires.

Comment y faire face et remplacer ce regard fatigué par un regard détendu ?

Qu’est-ce qu’une blépharoplastie ?

C’est une intervention esthétique qui sert à opérer les paupières supérieures et les paupières inférieures en supprimant les signes de vieillesse et en corrigeant l’excès de peau afin de remplacer le regard triste et fatigué par un regard détendu et éclatant.

La blépharoplastie des paupières supérieures :

  • Qui est le bon candidat pour cette intervention ?

Toute personne présentant des paupières supérieures lourdes attristant le regard et gênant l’ouverture des yeux en rendant le maquillage difficile.

Le chirurgien dans ce cas doit corriger les défauts sans changer l’expression du regard et cela en supprimant moins de peau pour éviter l’aspect de l’œil creux.

  • Comment est pratiquée l’intervention de la blépharoplastie des paupières supérieures ?

L’incision se fera dans un pli naturel au creux de la paupière de telle sorte que la cicatrice sera invisible ce qui fait que l’excès cutané, l’hypertrophie orbiculaire et la graisse sont éliminés. L’intervention dure une heure à peu près sous anesthésie générale avec deux jours d’hospitalisation à la clinique et un arrêt de travail de deux semaines après l’intervention est nécessaire.

  • Quelles sont les suites opératoires ?

Une gêne peut être ressentie pendant deux jours au moment de fermer les yeux avec une sensibilité à la lumière.

Les sutures seront enlevées le cinquième jour sans oublier qu’une protection solaire est indispensable les six premiers mois.

La blépharoplastie des paupières inférieures :

  • Qui est le bon candidat pour cette intervention ?

Cette intervention est pour toute personne ayant des yeux cernés lié à l’excès de peau et au relâchement musculaire.

  • Quelles sont les considérations préopératoires ?

Un examen ophtalmologique est indispensable afin  de dépister toute contre-indication à l’intervention tout en discutant avec le chirurgien sur les autres aspects de vieillissement tels que l’existence des poches au niveau des pommettes.

  • Comment est-ce que cette intervention est réalisée ?

L’incision se fait sous les cils donc invisible.

L’intervention dure une heure à peu près sous anesthésie générale avec deux nuits d’hospitalisation à la clinique. Un pansement est mis en place pendant quelques heures afin de prévenir les ecchymoses.

Les fils s’enlèvent au cinquième jour sans oublier d’éviter de s’exposer au soleil, au froid et aux embruns et de se protéger avec un écran solaire.