Le regard caméra du chirurgien

publicite video chirurgie esthetique

Il est fréquent de rappeler que notre métier ne saurait avoir d’écho commercial. La publicité directe ou médiatisée sur la chirurgie plastique est interdite.

Mais alors comment considérer le reportage télévisé où un chirurgien ou une clinique sont mis en scène ? Et je n’emploie pas l’expression de mise en scène dans un but péjoratif.

Je pense qu’il y a un minimum de cohérence dans un reportage télévisé qui implique que le chirurgien devra se plier à un certain agencement utile à la bonne compréhension du sujet.

Voici par exemple des vidéos réalisées avec un praticien parisien. Il y intervient en plusieurs qualités. Comme le technicien qui conduit une intervention( par exemple l’augmentation mammaire) mai aussi comme l’expert qui peut formuler de la définition, des conseils et de l’information.

Qu’en dirons-nous ? Est-ce de la publicité ? En un sens oui. Car, c’est en quelque sorte “l’image” ou le “produit” Dr Machin chirurgien qui est mise en avant. Par la démonstration filmée de sa maîtrise de la procédure chirurgicale et par la démonstration également filmée de sa maîtrise théorique de tous les éléments de l’intervention, il se donne à voir comme digne d’être choisi.
Bref, on a bien affaire à des arguments.

C’est-à-dire à une logique de conviction qui sans être développée sur le mode du slogan et du battage traditionnel de la publicité télé, radio ou affichée n’en est pas moins susceptible de déclencher un acte d’achat. En l’occurrence, la décision privée associant cette vidéo de chirurgie esthétique à une preuve d’autorité et d’efficacité.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer