Qu’est-ce que la mini abdominoplastie ou la mini chirurgie du ventre ?

Pour retrouver un ventre plat par la chirurgie esthétique, il se peut que le traitement de toute la zone du ventre soit nécessaire. Recourir à une mini abdominoplastie permet de traiter le relâchement de la peau sans que l’ampleur de l’opération soit trop grande. Que faut-il connaître sur la mini plastie abdominale et par quoi se distingue-t-elle ?

Quand une mini abdominoplastie est-elle indiquée ?

Recourir à une mini chirurgie du ventre est indispensable dans les cas suivants :

*-Les muscles abdominaux situés au bas l’ombilic sont relâchés.

*-Un excédent de peau modéré au niveau du bas du nombril.

En ce qui concerne les patients qui veulent effectuer une mini abdominoplastie, ils sont généralement :

*-Des femmes en phase de post-grossesse : En effet après l’accouchement la peau du bas du ventre a du mal à se contracter.

*-Des personnes âgées : Au fil de l’âge, la peau abdominale a tendance à se relâcher et à devenir flasque.

*-Des personnes ayant perdu beaucoup de poids : Ceci cause généralement un relâchement cutané de la peau du ventre.

mini abdominoplastie

C’est le premier examen qui permet de déterminer si une mini abdominoplastie suffit ou si le recours à une plastie abdominale s’avère plus judicieux. Si le patient souffre également d’une accumulation de graisse au niveau du ventre, la mini chirurgie du ventre peut être associée à une liposuccion.

Comment se déroule une mini abdominoplastie ?

Une fois que le recours à une mini plastie abdominale est confirmé, le patient doit respecter certaines consignes afin de ne pas affecter l’éventuel résultat de l’opération. Ne pas boire d’alcool et surtout ne pas prendre des anti-inflammatoires et ne pas fumer est obligatoire.

La mini abdominoplastie dure en général entre 1h et 1h30. Le chirurgien effectue une incision au niveau de la zone au dessus du pubis avant de procéder au décollement de la peau et au retrait de l’excès.

Le port de la gaine de contention après l’intervention est obligatoire. Le patient ne doit pas l’enlever avant une période d’un mois.