Chirurgie d’augmentation de la poitrine : Une meilleure information

Même si elle est très effectuée, la chirurgie d’augmentation de la poitrine demeure parmi les opérations sur lesquelles on doit bien s’informer. Que faut-il savoir sur cette chirurgie esthétique ?

Les détails à mentionner sur la chirurgie d’augmentation de la poitrine

Désormais, les patients ou plutôt les futurs patients devraient bénéficier d’une meilleure information à propos de leur chirurgie d’augmentation de la poitrine. Plus précisément, c’est autour des implants mammaires et non pas autour du lipofilling mammaire qu’une obligation renforcée de communication a été mise en place par le gouvernement français.

Concrètement , depuis le 22 septembre, le chirurgien devra consigner par écrit dans un livret les informations suivantes :

  • Les caractéristiques de l’implant
  • Sa durée de vie
  • Les complications possibles

chirurgie d'augmentation de la poitrine

Tout ceci est-il nouveau ?

Ces dispositions législatives apportent-elles vraiment une nouveauté dans la relation médecin-patient ? Pas vraiment. Même dans le cadre d’une chirurgie esthétique réalisée en Tunisie, le praticien donne assez spontanément ces renseignements.

Mis à part l’obligation éthique qu’il peut se donner à lui-même, le chirurgien est questionné par la patiente, qui d’où qu’elle vienne, se tient elle même informée dans les forums par exemple et surtout est au courant des problèmes causés par les prothèses PIP.

L’utilité du décret est surtout d’officialiser la nécessité de ce dialogue en l’actant par un écrit qui finalement protège les deux parties.

Rappel des techniques d’une augmentation de la poitrine

Comme on l’a déjà mentionné, il y a deux techniques qui permettent d’augmenter la taille de la poitrine. Il s’agit de la pose des implants et de l’injection de graisse dans la poitrine. La première se distingue par son aptitude à assurer une augmentation considérable du volume. En revanche, la deuxième technique est destinée à celles qui veulent une augmentation modérée. Les résultats des deux techniques restent tout de même très naturels et significatifs.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer